2011. Bilan d’une année bien remplie.

Déjà les combis étanches refont leur apparition sur les sites de plongée, la température de l’eau baisse petit à petit (ainsi que son niveau, surtout à la Plate Taille et à Rochefontaine) même si le temps est resté exceptionnellement clément cet automne… On ne voit d’ailleurs plus les frileux(ses) (Chantal, Déborah, …et moi, ce qui me permet d’écrire une petite bafouille… y avait longtemps…).

Plus qu’un tout petit peu de temps, un tout petit mois et demi, et… 2012 arrive à toute vitesse ! 2011 a défilé comme une fusée… Et il s’en est passé des choses, cette année !

L’assemblée générale le vendredi 21 janvier. Il y a du monde, y compris quelques nouveaux… Benoît fait son speech, Philippe S. nous parle des finances du club,… en gros, tout va bien. Le club en léger déclin ces dernières années semble prendre un nouvel essor. En ce qui concerne les votes au niveau du conseil d’administration…on prend les mêmes et on recommence ! Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Le 26 février, c’est notre première activité « hors plongée » : 2 pistes de bowling (+ 1 pour les enfants) nous sont réservées… quelle ambiance ! Eddy a apporté une perruque – verte, la perruque ! du genre Arthur et les Minimoys- que chaque participant coiffe dès qu’il réalise un strike. Comme il y a quelques doués parmi nous, la perruque passe de tête en tête… Déborah mitraille tout le monde avec son appareil. Que de beaux souvenirs à mettre sur le site ! Applaudissements, fair-play et rires contribuent à la détente. Ensuite, affamés, nous nous retrouvons au restaurant grec « l’Athéna ». Il y a un de ces monde ! tant et si bien que l’on oublie de nous servir… Benoît, en bon président, prend les choses en main et rouspète ! pour se faire pardonner, le patron offre une bouteille qui nous  permet de patienter avant que l’on nous serve un délicieux repas. Quelle soirée inoubliable ! Dans tous les sens du terme ! En effet, Déborah (l’imprudente !) laisse sa veste et son appareil photo dans sa voiture… Des indélicats n’ont pas manqué de les dérober en cassant une vitre de la voiture… ce qui signifie que cette super soirée s’est terminée au poste de police pour les Desmet… C’est moche !

Notre traditionnel souper est programmé le 2 avril à Saint-Aubin. Chacun, à sa façon, met la main à la pâte : achat des nappes, serviettes et décorations, achat du vin, dressage des tables, répartition des places à table, aide aux chefs-coqs Stéphane et Johan pour la préparation du festin, réception des invités, service à table, tenue du bar,… et Eddy pour l’ambiance ! (Jean Petit qui danse,….). Il y a plus de monde que l’an dernier. Le repas est excellent (il est plus que probable que nos chefs coqs soient encore sollicités l’an prochain) La fête est une vraie réussite.

En vue des futurs brevets, nos moniteurs se dévouent corps et âme pour nous entasser dans le crâne la théorie se rapportant à notre passion favorite : cela va de l’organisation du briefing, débriefing, le matériel, la médecine, les tables, en passant par la physique : Vivent Boyle et Mariotte, Henry, Dalton, Pascal, Archimède et toutes leurs lois et principes !!! Et tout ça, messieurs, dames, après l’entraînement piscine du vendredi soir ! Les yeux rougis par le chlore ont de furieuses envies de se fermer, les paupières sont louuurdes, des baillements plus ou moins discrets sont réprimés tant que faire se peut. Les candidats sont là, pour la plupart, plus que de corps que d’esprit. Pas facile pour nos profs d’avoir des élèves pareils qui les regardent avec des yeux de zombies. Il faut dire que certaines notions enseignées sont ardues et rébarbatives car très abstraites. Un tout grand merci à nos professeurs en herbe d’être aussi dévoués.

L’examen théorique pour les candidats 2* est arrêté à la date du 8 avril en présence de Philippe Halloint, Christian Briquet, Jean-Louis Peeters, Maurice Jadin « Momo » pour les dames, Marc Lacroix, Jean-François Mauclet, Benoît Rochus et Pierre Burton.

Les 8 candidats (Alain, Eddy, Etienne, Cédric, Mallory, Quiérien, Sylvian et moi)  sont stressés à des degrés divers. Certains se sont mis sur le 31, comme Etienne (Il était tout beau, comme ça !) Arrivés dans la cafette où les tables ont été disposées de sorte qu’il n’y ait pas de triche, les examinés s’installent où ils le souhaitent… Une fois les questionnaires distribués, les bics et autres porte-plumes se mettent à crisser à toute vitesse sur le papier… sous le regard en biais de nos examinateurs (qui se rincent le gosier à la Chimay…) et le regard bienveillant de nos supporters du jour : Vincent et sa compagne Caroline (et le p’tit bout), Eric, Chantal, Philippe D, Déborah, Philippe S, Alain et Annick, … (qui se rincent le gosier… pendant que les candidats suent des gouttes comme des pois !)

Dès que les copies sont complétées, chaque candidat est interrogé par deux examinateurs désignés par Pierre. Sylvian est un peu déçu, sa copie est trop bonne : les moniteurs, Philippe Halloint et Christian Briquet, ne lui posent pas une seule question. Il s’y était pourtant tellement préparé qu’il se sent un peu frustré. Quant à moi, Jean-Louis Peeters et Jean-François me réinterrogent sur chaque question ! Là, je suis gâtée !

Les autres candidats subissent un sort plus soft que le mien mais plus hard que celui de Sylvian (c’est pas juste !)

Il semblerait que l’examen se soit bien passé pour à peu près tout le monde…

Ensuite, tout le monde à la flotte ! Un examinateur est désigné par candidat.

Déborah filme nos « exploits ».

En gros, tout se passe bien pour tout le monde.

Pendant que les « huiles » délibèrent, c’est la détente autour d’un bon verre.

Pierre prend enfin la parole et donne le verdict : c’est OK pour tout le monde à l’exception de Cédric qui a rencontré des petits soucis au niveau de la théorie. Bah, il se représentera.

Nous nous attablons ensuite tous ensemble, dans une atmosphère enfin détendue pour un repas fromage organisé par Pierre et Martine. Dé-li-cieux !

La soirée se termine pour certains dans un dancing de la Place Verte où Eddy nous emmène… On danse, on rit, on boit… (Ce sera difficile, demain ! Il y en a qui auront mal aux cheveux !)

Il ne reste plus désormais aux candidats qu’à réussir les nombreux exercices nécessaires à l’obtention de leur brevet : Les exercices s’enchaînent à des rythmes différents dans les différentes carrières et à la Plate Taille chaque fois qu’un moniteur est disponible…Ils sont très sollicités, les pauvres ! C’est Eddy qui gagnera sa deuxième étoile le premier.

La voie lactée bélouguéenne s’est donc peu à peu enrichie de quelques nouvelles étoiles : 2 étoiles pour Caroline B., Adelise, Alain R., Quierien, Eddy, Sylvian,… (il reste encore quelques exercices pour Mallory, Etienne et moi pour atteindre « l’inaccessiiiible étwaaaaaaaaaale » comme diraient Chantal Soete et Jacques Brel).

Annick brigue avec courage et persévérance une troisième étoile…

Obtention de la première étoile pour Maxime, Margaux, Laurent, Zoé

3 étoiles PPA obtenue au Lavandou pour Vincent

Des nouveaux compagnons viennent grossir la famille des Bélougas : Alain et son épouse Annick –et occasionnellement leur fille Caro, récemment rentrée des States, le fils d’Eric (Benjamin) et Alexandro, Péruvien venu un an en Belgique, et, tout dernièrement, Dominique Gillebert et Sylvain Brihaye.

Nicolas a fait un retour parmi nous après une absence d’un an tandis qu’Adelise nous a quittés pour le Canada pour un an également.

 Le bélouga est un voyageur et aime aller exercer ses talents ailleurs que dans nos carrières sombres et froides :

Un voyage en Egypte  pour Pierre, Martine, Caroline et Benoît

Un stage au Lavandou (Déborah, Eric, Vincent, Pierre, Benoît et Philippe Germaux)

Un voyage à l’Estartit (Eddy, Alain, Phil S., Phil D., Chantal, Déborah, Jean-François, Hélène, Sylvian) (voir chronique y relative…)

Quelques Zélande (25 juin Jean-François et 13 août –Pierre) C’est ce 13 août que Déborah s’est distinguée par son côté sexy … hein, Deb ?!

Le 17 septembre Barbecue chez Benoît (voir chronique y relative)

Le 24 septembre : une sortie organisée à la Gombe avec barbecue sur place (voir chronique « Et de 1000 »)

Le 4 novembre : Les Bélougas sont filmés par Canal C… Benoît et Pierre ont de la prestance…même en maillot ! La musique de fond est bien choisie… si on ne connaissait pas si bien la piscine de Florennes, on aurait presque l’impression que l’eau est chaude… Franchement, si je ne plongeais pas déjà, j’aurais très envie de faire un baptême ! Si vous souhaitez visionner le reportage, il est accessible sur le site, dans la rubrique vidéos.

A propos du site internet des Bélougas, il  a été complètement relooké, amélioré,… ça vaut vraiment la peine d’y jeter un œil. Les discussions sur le forum n’attendent que vous ! Etes-vous déjà inscrits ? (vos inscriptions sur l’ancien site n’existent plus, il faut vous réinscrire)

En effet, ça bouge chez les Bélougas et ça bouge bien !

En revanche, pas chez nous, mais ça nous touche de près : Marc Lacroix a fait un plongeon depuis sa mezzanine…Oufti ! Il ne passera plus jamais aussi près ! Côtes cassées, poumons perforés…Fou volant va ! Se prend-il pour Superman ? Que serait Rochefontaine sans notre ami Marc ? Et puis, qui nous préparerait les délicieux mojitos dont il a le secret ? Hein ? Allez, fini, les bêtises, Marc !

Plus dramatique et bien triste, le décès par accident de plongée sur les côtes du Nord en Bretagne (Côte de Granit- Ploumanac’h), du président du club de Tubize, le bien sympathique Vincent Delaunoy, nous rappelle violemment que la plongée reste une activité merveilleuse mais néanmoins dangereuse malgré l’expérience et qu’une vigilance de tous les instants ainsi qu’un encadrement correct et un matériel en excellent état, restent le gage de notre sécurité et de notre survie. A bon entendeur !

Pour 2012, un tas de projet s’échafaudent déjà : Un voyage à Marseille organisé par Pierre, un souper spaghetti, un bowling, de nouveaux brevets…

Allez, à l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Le Tourteau

E.P.S.M.F  Les Bélougas A.S.B.L. - Ecole de plongée sous-marine de Florennes
N° d'entreprise 417.778.604 - Siège social : Rue Grande,  8a - 562O CORENNE